Taramana apporte une aide aux enfants et familles du Cambodge

1.-LOGO-OFFICIELTookets : Qu’est-ce que Taramana

Taramana : Créée en 2005, Taramana est une association loi 1901 destinée à son origine, à soutenir les études de deux petits orphelins cambodgiens : Séthara (Tara) et Maryna (Mana). Dès l’année suivante, sous l’impulsion du Docteur Jocelyn Dordé, Membre Fondateur et du Docteur Fabienne Deranlot, Taramana lance un important programme de parrainage individuel et collectif.
Taramana est aussi une ONG cambodgienne souveraine reconnue auprès du Ministère de l’Intérieur cambodgien en 2008, et disposant de son propre Conseil d’Administration. Elle emploie actuellement dix salariés cambodgiens (professeurs, assistant social, infirmier, assistante de direction, logisticien, cuisinière…)
couvertureTaramana soutient l’éducation et améliore les conditions de vie de plus de 250 enfants du Bidonville de Boeng Salang, au Nord de Phnom Pemh au Cambodge.
Les fonds récoltés par l’Association Française grâce aux parrainages, aux dons et aux événements organisés financent exclusivement les activités du centre Taramana à Phnom Penh.
En France, Taramana agit pour sensibiliser les jeunes aux conditions de vie des enfants défavorisés du Cambodge et aux valeurs de solidarité.

  • Octobre 2008, ouverture du Centre Taramana dans un bâtiment de 600 mètres carrés. Les enfants bénéficient de cours de Khmer, Anglais et Français, en complément de l’école publique. Renforcement du programme santé avec une infirmerie fonctionnelle. Démarrage de cours de prévention à l’hygiène et à la santé.
  • Ouverture en Août 2016 du « Taramana Magdalena Center » d’une surface de près de 2000 mètres carrés, sur trois étages conçu et réalisé par Vannak Sathapanak.

IMG_8970Tookets : Qu’est-ce qui a motivé la création de votre association ?

Taramana : l’association Taramana a été créée par les Membres Fondateurs Dr Jocelyn Dordé, Dolores et Eric Brunot au retour d’une mission humanitaire au Cambodge et à la suite de la rencontre de deux enfants « Tara » (Séthara) et « Mana » (Maryna), deux orphelins cambodgiens qui reçoivent une aide pour leurs études.
Puis, petit à petit, le projet Taramana a pris de l’ampleur. Le Centre Taramana s’est implanté près du bidonville de Boeng Salang. Ses habitants installés le long d’une voie ferrée, vivent dans des conditions de vie plus que précaires. Les enfants sont souvent malnutris et en mauvaise santé. Face à l’urgence de la situation, Taramana a fait le choix de concentrer son action au sein de ce Bidonville de Phnom Penh avec comme objectif principal le soutien à la scolarité de ces enfants.
En effet, le Cambodge demeure l’un des pays les plus pauvres de l’Asie du Sud-Est et du monde. Dans ce pays de 15 millions d’habitants, les dispositifs de soutien à la population sont inexistants. Les enfants sont souvent mis à contribution pour ramener un peu d’argent à la maison. Leur parcours scolaire est par conséquent très succinct.

IMG_7843Tookets : Quelles sont vos actions concrètes ?

Taramana : Les quatre domaines d’action de Taramana sont :

  • Education : Le premier objectif de Taramana est de favoriser la scolarité des enfants et de les emmener sur une voie professionnelle. Tous les enfants se rendent au centre avec une alternance matin/après-midi calquée sur le rythme de l’école publique. La scolarisation est obligatoire pour les enfants admis à Taramana jusqu’au niveau 6 (équivalent sixième). Taramana finance également les frais de scolarité des enfants à l’école publique. Les enfants sont répartis dans les classes selon leur niveau. Actuellement Taramana propose trois niveaux pour chaque discipline.
  • Santé et nutritionLe soutien à l’éducation est insuffisant si les conditions de vie des familles ne permettent pas aux enfants de vivre et d’étudier sereinement. Taramana propose donc un accès à la santé et à l’alimentation à toutes les familles de Boeng Salang. Le programme santé à Taramana est supervisé par le président de l’association, Médecin généraliste bénévole au Cambodge neuf mois par an. Il est secondé par un infirmier cambodgien. Un partenariat avec l’ONG Cambodia World Family permet également aux enfants de bénéficier de soins dentaires de qualité, deux fois par an. Après enquête sociale, Taramana accueille à la cantine les enfants les plus nécessiteux. Chaque jour, environ 80 enfants du centre ont un repas équilibré composé d’une portion de riz, de viande ou de poisson, de légumes et de fruits. Notre souhait est de pouvoir y accueillir davantage d’enfants dans les années à venir. En France, Taramana agit pour sensibiliser les jeunes aux conditions de vie des enfants défavorisés du Cambodge et aux valeurs de solidarité.
  • Soutien social: Taramana apporte un soutien social aux enfants et aux familles. Elle le fait grâce à un suivi social personnalisé. A Taramana, chaque enfant est suivi individuellement par un assistant social chargé d’identifier ses besoins spécifiques en fonction de sa situation. Des entretiens réguliers avec les enfants et les familles nous permettent de suivre leur évolution et de les aider dans leurs choix de vie.  Nous apportons une réponse adaptée aux besoins pratiques de chaque famille : moustiquaire, aide alimentaire, aide au logement, etc. La décision concernant l’aide apportée est prise par le directeur sur proposition de l’assistant social, avec l’accord du Conseil d’Administration de Taramana. Le centre Taramana est aussi, au quotidien, un lieu d’accueil, de réconfort et de détente pour les enfants qui viennent jouer ou lire à la bibliothèque. Le nouveau centre ouvert en 2016 offre également un accès à des douches et à une buanderie. Chaque année, Taramana participe à l’achat des uniformes des enfants pour l’école publique et du matériel scolaire.
  • IMG_7488Activités artistiques et sportives : Taramana accorde une importance particulière aux activités culturelles et sportives, qui permettent aux enfants de s’épanouir et se révéler. Taramana propose plusieurs activités culturelles et sportives car elles font partie intégrante de l’éducation et permettent aux enfants de s’épanouir et d’acquérir une meilleure confiance en eux. Actuellement les activités proposées sont le rugby, le football, la danse, la musique, et le théâtre en Français. Selon les périodes, d’autres activités peuvent être proposées. Tous les deux ans, les enfants participent à un spectacle qui attire de plus en plus de fans. Le nouveau centre Taramana Magdalena, ouvert en 2016, offre de nouvelles perspectives de développement grâce aux salles entièrement dédiées à ces activités, notamment la musique et la danse.

Régulièrement, les enfants ont l’occasion de participer à différentes sorties (visites, expositions, conférences, spectacles, rencontres.)

Les « Petits Chenapans » : Neuf élèves francophones participent à la troupe de théâtre francophone : « Les Petits Chenapans ». Leur dernière pièce comique « Allô Docteur, vous n’auriez pas vu mon Bidou ? » écrite par le Président de l’association, a déjà été représentée à plusieurs reprises à Phnom Penh, notamment au Lycée Français René Descartes et à l’Espace Volontaires du Cambodge. A l’Automne 2016, la troupe au complet s’est rendue pour la première fois en France pour quatre représentations qui ont impressionne le public. La pratique du théâtre en Français à des effets extrêmement bénéfiques dans leur apprentissage de la langue, essentielle pour l’accès à de nombreuses études supérieures et a certaines voies professionnelles.

Boeng-Salang-6Tookets : Quels sont vos projets pour les années à venir ? 

Taramana : Les projets pour l’année 2017-2018 se répartissent en différents points.

  • Au centre :

– Equiper la bibliothèque : Achat de nouvelles tables, chaises, étagères, armoires de rangements, poufs, dons de livres (Budget de 6000 $).

– Soutien scolaire le soir et les week ends : Le soir, de 17h à 19h, permanence qui sera proposée à des étudiants cambodgiens motivés et sérieux sur la base de 4$/heure (Budget de 3200$). Les week ends, même permanence qui sera proposée avec un prix supérieur pour le travail de 5$/heure (Budget de 1600$).

  • Frais de fonctionnement :

– Embauche de professeurs de Musique, danse, Sport, Arts Plastiques.

– Equiper la salle de Musique et celle de sports, avec de nouveaux instruments de musique, matériel sportif, une estrade, un système son, et lumière (Budget de 10000$).

– Offrir en semaine des cours de sports, musique, danse, arts plastiques aux enfants s’inscrivant dans un nouveau programme. Sur la base de 6heures/semaine par professeur (une journée complète au Centre) soit 4 journées d’activités par semaine réparties sur 4 jours distincts (Budget 4800$).

– Activités extra-scolaires le week end : offrir en parallèle à la permanence d’études, la possibilité aux enfants de pratiquer des activités sportives ou récréatives au Centre. Sessions sportives les dimanches et jours fériés sur la base de 3 heures par demi-journée rémunérée 10$ chacune pour des étudiants sportifs et motivés (Budget 1500$).

– Sorties extra-scolaires :

Sorties locales en minibus avec un turn over des enfants en semaine. Sur une base de 3 sorties par an et par enfant en semaine aux heures d’ouverture du Centre : Musée National, Tuol Sleng, Zoo de Takmao, Palais Royal, Waterpark,… (Budget 2500$).
Sortie annuelle, ou bi-annuelle pour tous les enfants en même temps. Sortie plage Sihanoukville ou Kep (plage) et/ou Siem Reap (découverte des Temples d’Angkor sur deux jours) (Budget 6000$).

  • Alimentation :

– Ouverture de la cantine le weekend : offrir à plus de 80 enfants un repas équilibré les week ends. Estimation de 120$/weekend (Budget 4800$).

– Renforcement nutritionnel : poursuite du programme spiruline/multivitamines sur le long terme pour 100 enfants venant étudier régulièrement au Centre Taramana (Budget 1585$).

– Renforcement du programme santé :

Renforcement du programme des moyens de prévention et de sensibilisation en plus de notre propre démarche par des intervenants extérieurs (Budget 1500$).

Ouverture progressive et contrôlée de l’aide médicale aux familles des enfants venant étudier au Centre, supervisée par le médecin et l’infirmier du Centre en lien avec l’assistant social (Budget 3000$).

  • Assistance sociale :

– Renforcement de l’aide sociale : offrir une aide plus globale aux familles les plus démunies. A définir sur des critères sociaux avérés avec aide au logement, paiement, charges courantes… Enveloppe globale à répartir aux familles les plus nécessiteuses.

Tookets : Qu’allez-vous faire de vos Tookets issus des programmes de la Tookets.Coop et du Crédit Agricole d’Aquitaine ?

Taramana : Le budget de l’année 2017-2018 s’élèverait à 46485 $. Taramana pourrait ainsi utiliser les Tookets dans le but de réaliser les objectifs fixés.

Vous aussi vous souhaitez communiquer au sujet des activités de votre association? Contactez-nous !

 

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Taramana apporte une aide aux enfants et familles du Cambodge

  1. grosperrin claude dit :

    Bravo à vous je suis de tout cœur avec vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *