Une maison d’éditions associative de BD

Tookets : Parlez-nous de Dédales éditions ?

LogoDedalesEditionsMonoMathieu Contis (trésorier) : L’association a été créée en 2011 à l’initiative de Kévin Bonin, les membres d’origine de l’association dont je fais partie sont issu de l’école des Beaux-Arts d’Angoulême. Nous avions pu avoir une première expérience de l’édition de livres collectifs au sein même de l’école qui publiait encore chaque année une revue collective qui s’appelait “Au fil du Nil”. C’est d’ailleurs grâce à cela que plusieurs groupes dont le nôtre se sont constitués et ont créé leur propres structures d’édition de bandes dessinées, d’illustrations, ou de travaux plastiques divers.
Après le diplôme, nous avons voulu poursuivre cette expérience tout en la poussant dans un sens plus professionnalisant. L’idée était de partager les compétences de chacun afin de promouvoir notre travail et de partager une passion entre nous et avec le grand public. Nous sommes donc un collectif d’auteurs qui s’auto-éditent.
WebL’association compte aujourd’hui une quinzaine d’auteurs (+5 qui ont participé au cours des années précédentes). Le moteur de l’association est la publication périodique d’une revue collective. Chaque année nous faisons un appel à projet autour d’un thème pour réunir des travaux de bande dessinées d’illustration etc. que nous organisons ensuite avec un peu de contenu éditorial pour former un livre à part entière, avec tout une diversité de points de vues et de “pattes”.
Nous présentons ensuite cette édition ainsi que toute une série de posters, cartes postales, badges etc. sur les salons dédiés aux livres et à la bande dessinée (Angoulême, Paris, Colomiers, St.Malo etc). Il nous arrive aussi d’organiser des ateliers pédagogiques et des expositions sur les mêmes thèmes ou sur la bande dessinée en général.

Tookets : Quels sont vos projets pour les années à venir?

Dedales3_p026_WEBMathieu Contis : Nous nous sommes fixé à partir de cette année un nouvel objectif qu’est l’édition de livres qui ne seront plus collectifs, mais qui mettront en avant le travail d’un artiste en particulier, avec son univers et sa propre histoire. Des albums en somme, dont le premier devrait sortir cet automne dans une collection dénommée «détours». Cette collection devrait nous permettre aussi de toucher des auteurs au delà des membres de notre groupe.
Puisque nous cherchons à développer notre activité, cela demande de nouvelles ressources, ne serait-ce que pour soutenir l’auteur pendant la création de sa BD. C’est pourquoi nous recherchons de nouvelles solutions comme les Tookets… A terme le but est de permettre à nos membres de vivre de leur art, que ce soit en se faisant remarquer grâce à l’association par des éditeurs, au travers de rencontres sur les salons ou pourquoi pas même en transformant l’association en une entreprise (maison d’édition).
Quoi qu’il en soit dans l’intervalle, nous sommes ravis de pouvoir montrer au public ce qu’il est possible de réaliser pour de jeunes auteurs et d’échanger avec eux.

Tookets : A quoi allez-vous destiner les Tookets que vous recevrez des programmes du Crédit Agricole de Toulouse et de la Tookets.Coop?

Dedales1_p01Mathieu Contis : En ce qui concerne le fonctionnement courant de l’association, nous bénéficions déjà de subventions publiques et nous vendons les productions des années précédentes.
Les Tookets aideront donc à mener à bien le nouveau projet de la collection «détours» et concrètement à fournir un soutien financier aux auteurs que nous y éditerons pendant qu’ils réaliseront leurs oeuvres.
En effet, puisque l’un de nos objectifs est l’insertion professionnelle de nos auteurs, il nous semble que nous nous devons, dans le cadre qui incombe à une association, d’avoir une démarche responsable et donc de soutenir ceux qui nous confieront leurs dessins. Car contrairement à l’adage, « l’amour et l’eau fraîche » ne peuvent pas seuls suffire.

Catégories : Associations
Ce contenu a été publié dans Associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Une maison d’éditions associative de BD

  1. Ségolène Dupuy Holder dit :

    Cherchez vous aussi des auteurs de scripts? Mon mari cherche à ce rapprocher de dessinateurs qui seraient intéressés de travailler dans la science fictions ou steampunk.

  2. Nous voudrions bénéficier de votre expérience pour relancer l’édition des BD chez nous au Congo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *