Un festival de BD à Cousance, dans le Jura

1378544192L’association Lire-Voir-Ecouter a été créée en 1990 par des habitants de la commune de Cousance (dans le Jura), dans le but de mettre en place des animations culturelles à destination de ses 1200 habitants. C’est de là qu’est né le festival de la bande dessinée qui plus tard, deviendra le festival « Causons Cases à Cousance » et qui va fêter ses 25 ans en décembre 2014. _4817205Au départ, plus axé sur les différentes formes de l’art, le festival, qui a lieu en principe chaque second week-end de décembre (soit les 13 et 14/12/2014 cette année), s’est centré rapidement vers la bande dessinée. Et d’une dizaine d’auteurs invités les premières fois, avec des grands noms comme comme Lax, PlessixLoisel et bien d’autres, il en reçoit aujourd’hui une vingtaine à chaque édition. « Ça a fait effet boule de neige« , raconte le président. « Le festival a pris de l’ampleur au fil du temps, et accueille en moyenne 3000 visiteurs pendant le week-end!« 

Un an de préparation

8701661_origChaque année, Jean Claude Fournier (ancien élève de Franquin et auteur de plusieurs épisodes de Spirou) et Lucien Rollin (dessinateur ayant participé à de nombreuses séries, dont « le Torte« , pour n’en citer qu’une) sont les parrains officiels de l’évènement, mais un nouveau président d’honneur est invité à chaque fois. En 2013, il s’agissait de Patrick Goulesque, illustrateur et scénariste à qui l’on doit, avec son compère Roger Widenlocher, les dernières aventures de « Nab« . Pour 2014, il est encore un peu tôt pour annoncer qui que ce soit : « nous venons de terminer l’édition précédente. Les réunions de travail vont reprendre à la fin du mois de janvier. Le festival nécessite une assez grosse préparation. » En effet, entre le recrutement des auteurs, la création de partenariats, sans oublier les diverses interventions dans les écoles, la logistique lors de la préparation du gymnase, il faut à peu près un an pour tout ficeler.

Des rencontres auteurs/élèves

9361818_origEn 2013, l’illustrateur Etienne Gendrin, auteur de la BD intitulée « droit d’asile » a travaillé sur des scenarii écrits par les enfants d’une école locale, sous la direction de leurs enseignants. « Les élèves ont fait des photos et écrit une histoire qui ont servi à l’auteur pour faire un découpage en cases, puis M. Gendrin est venu à leur rencontre afin d’illustrer les photos et finaliser la bande dessinée avec eux. « Cela a donné un résultat splendide, d’ailleurs, que nous avons exposé lors du festival…« , se félicitent les organisateurs. Parallèlement, l’auteur leur a aussi parlé de son métier.
Les Tookets que Lire-Voir-Ecouter recevra pourraient être affectés à plusieurs destinations : ils pourraient aider à boucler le budget du festival qui est subventionné à hauteur de 70-80%, en finançant d’autres actions en faveur des écoles ou des accueils de loisirs ou permettre la création d’une nouvelle animation dans le cadre du festival…

Vous aussi vous souhaitez communiquer au sujet des activités de votre association? Contactez-nous !

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *