Un centre culturel et social dans les quartiers nord de Blois

Tookets : Qu’est-ce que la Maison Bégon ?

logoMarvin Rouleau (membre) : Il s’agit d’une association culturelle implantée depuis plus de 40 ans dans le paysage blésois, et même loir-etchérien. MB extLa Maison de Bégon est vouée à la promotion de la diversité de tous les habitants de son territoire. Son crédo : la culture comme facteur de développement, d’intégration, d’échange et d’ouverture sur le monde.

Pouvez-vous décrire votre engagement ? 

Wanted groupeLa Maison de Bégon, association d’éducation populaire, est engagée depuis 1972 dans la conduite et l’expérimentation de projets artistiques et culturels innovants dans les territoires de la ville de Blois, en associant habitants, artistes, professionnels de la culture, associations, institutions culturelles et non culturelles autour de la réalisation d’œuvres collectives à destination de l’espace public.

Nous aspirons à inscrire la création culturelle dans la vie sociale de la ville, contribuant ainsi à une production de la population même du territoire, favorisant la rencontre de celle-ci avec le fait artistique et culturel, en particulier de la population considérée comme «éloignée» d’une certaine offre culturelle.

LAURA COX BAND 17032018_094Le retentissement de nos projets dépasse parfois même la ville de Blois, Mix’Terres, la Guinguette, la programmation culturelle annuelle… sont aussi une formidable caisse de résonnance pour nos partenaires locaux engagés à nos côtés, pour certains depuis très longtemps.

Notre projet artistique et culturel de territoire aspire à inscrire la création dans la vie sociale et à devenir ainsi une production de la population même du territoire.

Nos projets artistiques et culturels s’inscrivent dans une période d’expérimentation de nouvelles façons de faire ensemble. Cela suppose d’accepter d’être traversé par de nouvelles manières de faire et de reconnaître les compétences de chacun.

View More: http://onesebportrait.pass.us/wantedliveNotre préoccupation majeure demeure toutefois de relier les droits culturels aux autres droits : conjuguer situations sociales, questions de société et créativité, expression, art. Démocratisation et démocratie culturelles se déploient grâce à une démarche d’éducation populaire permanente, favorisant les rencontres, amenant les citoyens à s’engager dans des actions collectives, tout en renforçant les capacités à relier sur un même territoire, en l’ouvrant aussi à d’autres territoires et à toutes les populations.

Au final la participation des citoyens à la vie culturelle de sa ville, interroge en pratique l’équation complexe qui cherche à conjuguer la démocratisation et la démocratie culturelle.

Quelles sont vos actions concrètes ? 

Tout d’abord, nous programmons des spectacles puisque nous avons à disposition une salle de 450 places debout et 220 assises, avec une configuration adaptée en fonction des shows qui permet une certaine proximité avec les artistes, très appréciée du public.

Le choix des artistes est réalisé en fonction de leur qualité artistique d’abord et de leur actualité ensuite. Bien souvent nos spectateurs voient avant ce que les autres voient demain.

Ils sont passés chez nous : Noir Désir, Zebda, Jamel Debouzze, Mano Negra, Mc Solaar, Tomer Sisley, Patson, Karimouche, Sandra Nkaké, Davy Sicard, Sophia Aram, les Twins, Farid Berki, Mélissa Laveaux, Thomas Ngijol, Wilko Johnson, Flavia Coelho, Melissmell, Jehro…

View More: http://onesebportrait.pass.us/wantedliveNous organisons le festival Mix’terres, qui est devenu un festival emblématique pour les quartiers nord et la ville. Il est un rendez-vous où des modalités nouvelles de citoyenneté et d’accès à la culture sont développées. Il joue, depuis 2007, un rôle essentiel pour le territoire et ses habitants, peu pourvus en propositions artistiques. Mix’Terres offre l’occasion depuis 11 ans d’expérimenter de nouvelles formes de sociabilité, de citoyenneté et d’accès à la culture pour les habitants et artistes, à la croisée d’enjeux de publics. Ce « fait festivalier » réunit les conditions favorables à l’invention et à l’appropriation collective d’un territoire.

En effet, la découverte d’aventures artistiques inédites ou de propositions artistiques transversales, mis en œuvre par le festival, permet l’ouverture et l’acceptation des diversités.

Il y a donc une dimension sociale, en plus de culturelle, très forte…

Oui, notre Maison Bégon est un centre de pratiques artistiques (danses, musiques, arts plastiques, théâtre) mais également linguistiques, grâce à notre centre des langues du monde. Nous y proposons des cours d’anglais, arabe, italien, espagnol et turc. Et pour favoriser l’insertion, nous avons mis en place une formation linguistique de la langue française associée à des ateliers artistiques animés par des intervenants professionnels, ce qui permet un apprentissage de notre langue dans un cadre plutôt ludique. Ces cours de français offrent un espace de parole informel où les adultes migrants partagent leurs ressentis, leurs parcours et leurs expériences dans notre société qui est leur pays d’accueil.

Nous avons par ailleurs construit une programmation artistique sur le temps scolaire ainsi qu’un programme de médiation et d’actions culturelles autour d’œuvres choisies, en partenariat avec les enseignants des écoles du territoire. Cela permet aux élèves des quartiers nord de Blois de se constituer une culture personnelle riche et cohérente tout au long de leur parcours scolaire, de développer et renforcer leur pratique artistique, permettant la rencontre des artistes et des œuvres ou la fréquentation de lieux culturels, d’éveiller leur curiosité intellectuelle et d’enrichir leur culture personnelle.

Parlez-nous du Projet des WANTED ? 

Flyer Wanted 2018Il s’agit d’une création artistique, d’un spectacle participatif par les habitants de Blois. L’idée est que les habitants, jeunes et adultes issus des quartiers populaires de Blois, ou pas, soient tout aussi bien publics que créateurs ; qu’ils s’approprient leurs cultures, développent leurs pratiques artistiques, dans un désir de les partager ; soient curieux d’en découvrir d’autres et de s’y initier. Le projet Wanted concourt sur une année à révéler toute la richesse de la création musicale et artistique venue des quatre coins du monde, mise en miroir de la vitalité artistique, traditionnelle ou actuelle, présente en plein cœur des quartiers, de la ville.

Ceci en partenariat privilégié avec le conservatoire de musique et des artistes professionnels de la scène Blaisoise.

Flyer Verso Wanted 2018C’est un projet construit collectivement, avec un canevas choisi par tous en 2017/2018, « l’esclavage », des origines aux métissages d’aujourd’hui (sonorités et danses Africaines, d’Amérique latine et…), sous la houlette de Manu, chef d’orchestre et d’autres professionnels (musique et danse), les participants imaginent, mettent en musique et tissent des liens pour faire rayonner cet événement dans des lieux emblématiques de la ville, la Halle aux grains en 2017 et le jeu de Paume, le 21 avril 2018 à 20h30.

Cette forme de création artistique collective fait toute l’originalité du projet, sa richesse et sa pertinence au regard des spécificités du territoire et de la difficulté du déplacement des spectateurs sur les lieux de spectacle.

Quels sont vos autres projets pour les années à venir ? 

Nous souhaitons développer tous les projets que nous avons en travaillant de plus en plus avec la participation des partenaires et des habitants.

Nous avons lancé deux nouveaux projets :

  • le café culturel, qui est un programme pluridisciplinaire, un lieu d’expérimentations, de découvertes et de dynamiques territoriales, avec une programmation construite avec nos partenaires et les habitants du quartier, axée en priorité vers des esthétiques peu représentées dans la Maison de Bégon, en faisant appel aux formations locales, départementales et régionales. Rendez-vous les mercredis, vendredis et samedis.
  • Le défi artistique inter-entreprises : il s’agit d’un concours qui, en plus d’être convivial et de faire vivre le lien social et la mixité, vise à valoriser les talents dans les entreprises Blésoises ainsi que les rencontres inter-entreprises. Il permet aussi à des personnes d’une même entreprise de se connaître et de valoriser leurs entreprises, services… à travers le développement des pratiques artistiques individuelles et collectives.

Qu’allez-vous faire de vos Tookets issus des programmes du Crédit Agricole Val de France

Les Tookets 2017 ont été complètement intégrés dans le projet Wanted. En effet, c’est un projet pour lequel nous faisons appel au crowdfunding. En 2018, ils seront aussi réintégrés aux Wanted où à un autre projet de la même envergure.

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *