Transmettre le savoir-faire aux nouvelles générations

logoL’association L’outil en main en Gascogne toulousaine a été créée en juin 2013 mais fait partie d’une union nationale de 113 associations éponymes. La structure mère est basée à Troyes. L’antenne locale est située à L’isle Jourdain (dans le Gers), et comme l’école, fonctionne de septembre à juin. Son principe fondamental, c’est la transmission des savoir-faire des anciens vers les enfants (de 9 à 14 ans).
DSC02466« Et la demande est très forte, venant de ces derniers« , affirme Elisabeth Bildé, la présidente ; « la preuve : par manque de place, nous avons dû refuser 22 candidats cette année« ! Ainsi, le groupe actuel est constitué de 12 enfants, qui se retrouvent chaque mercredi après-midi dans la salle à manger d’une ancienne maison de retraite (qu’ils partagent avec des cours de gymnastique), reconvertie en ateliers pour l’occasion. Là, encadrés par 14 professionnels à la retraite, ils partent à la découverte de neuf métiers manuels et/ou du patrimoine.

Initiation à 9 métiers manuels

DSC02446« Ils sont initiés à la maçonnerie, à la menuiserie-charpente, à l’électricité, à la ferronerie, à l’horlogerie, à la mécanique générale, au vitrail et même à la couture! Concernant cette dernière activité, même les garçons sont demandeurs« , se réjouit la présidente. Insistant sur l’aspect intergénérationnel de l’activité, elle précise : « Les enfants n’ont plus leurs grands-pères pour leur apprendre ces métiers et ils ne les apprennent pas à l’école non plus. Quant aux retraités qui transmettent leurs savoir-faire, cela leur permet de recréer du lien social et leur montre qu’ils sont toujours utiles, même s’ils sont sortis de la vie active« .
DSC02445Ils sont venus spontanément la première année, et sont revenus avec grand plaisir en 2014, avec un Maître verrier en plus! Ainsi, les enfants fabriqueront divers objets tout au long de l’année (comme des dessous de plat ou des figurines en fer forgé, des cages à oiseaux, des sacs ou des coussins, et même un puits).

Reconnue d’utilité publique

DSC02452A la fin de l’année, les jeunes se voient remettre des diplômes (certificats d’initiation aux métiers manuels dans le cadre d’une fête.
Questions finances, la chambre de Métiers, Le Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne, la caisse de retraite AG2R, la Caisse des Allocations Familiales, la communauté des communes de l’Isle Jourdain ainsi que la Région Aquitaine ont tous mis la main à la poche pour le démarrage de la structure, essentiellement pour l’investissement : il a fallu acheter du matériel, des blouses, de l’outillage, les fournitures…
DSC02433« Maintenant, il faut pérenniser nos activités pour les années à venir. Les cotisations annuelles (80€ – NDT) nous aident mais ne suffiront pas à assurer le fonctionnement de l’association. Il faut savoir que nous sommes reconnus d’utilité publique et qu’à ce titre, les gens peuvent nous faire des dons déductibles des impôts (à hauteur de 66%)« . La cagnotte de L’outil en main en Gascogne toulousaine peut en outre recevoir les Tookets issus des programmes de la Tookets.Coop ainsi que du Crédit Agricole Mutuel Pyrénées Gascogne

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Transmettre le savoir-faire aux nouvelles générations

  1. Ping : L’outil en main en Gascogne Toulousaine cherche un menuisier et un maçon | Le blog de Tookets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *