Sensibiliser les jeunes souletins aux savoir-faire manuels et artisanaux

Tookets : Qu’est-ce que l’Outil en main du Pays souletin

logoAnne Touquette (présidente) : Il s’agit d’une association créée en juin 2016 sur le territoire souletin, dans la lignée de près de 166 associations qui existent aujourd’hui au niveau national et qui forment un réseau suivant le concept de « L’Outil en Main ». Toutes ces associations sont fédérées en une Union qui est basée à Paris. L’idée principale est de valoriser les savoir-faire manuels en sensibilisant les jeunes (les 10-14 ans) aux professions artisanales en leur permettant de participer à des ateliers encadrés par des gens de métier retraités. L’objectif est de réunir des générations sous le signe de l’écoute et de la confiance pour permettre aux jeunes de réaliser des objets/activités manuelles sous le regard bienveillant de retraités de l’artisanat essentiellement.

Tookets : Qu’est-ce qui a motivé la création de votre association ?

2Anne Touquette : J’ai entendu parler d’un exemple de création d’une association dans le Vaucluse en écoutant  » Carnet de Campagne  » émission sur France Inter… Je me suis rendue compte qu’il n’existait pas d’association de ce type dans le 64. En en parlant autour de moi, j’ai fédéré quelques personnes motivées pour essayer de créer une asso sur notre territoire afin de proposer quelque chose de nouveau aux jeunes souletins intéressés par les activités manuelles. L’idée, c’était essayer de nous appuyer sur des bonnes volontés locales pour permettre un début d’approche à pas mal de métiers aujourd’hui dépréciés et au final mal appréhendés par les jeunes eux-mêmes.

Tookets : Quelles sont vos actions concrètes ?

3Anne Touquette : Nous proposons aujourd’hui 30 séances de 2 heures hebdomadaires à 10 jeunes inscrits pour une saison. Les ateliers ont lieu tous les mardis de 17h15 à 19h15 dans un local situé au quartier Argouague, à Gotein-Libarrenx. Concrètement, chaque jeune découvre 5 ateliers différents au cours de l’année : il passe 6 séances d’affilée dans chaque atelier et est suivi par un bénévole. C’est du 1 pour 1.
Les 5 ateliers sont :
– couture/tricot
– menuiserie
– mécanique auto/moto
– peinture/électricité/plomberie/zinguerie
– maçonnerie/plâtrerie/carrelage

Tookets : Quels sont vos projets pour les années à venir ? 

1Anne Touquette : Nous voulons conforter notre action en renforçant notre équipe aujourd’hui constituée de 11 bénévoles de « Gens de Métier ». Nous souhaitons arriver à nous faire plus connaître pour attirer des jeunes pour les années suivantes (notamment les collégiens) et répondre de manière constructive et pertinente aux questionnements de ces jeunes quant à leurs capacités et leurs idées en termes d’orientation professionnelle. Enfin, nous voudrions créer un réseau multi générationnel où les échanges sont valorisants et apportent un mieux vivre ensemble.

Tookets : Qu’allez-vous faire de vos Tookets issus des programmes du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne ?

Anne Touquette : Sans hésiter nous achèterons du matériel pour les ateliers, ainsi que des matériaux.
Nous envisageons également des sorties chez des artisans en activité pour aller sur le terrain.

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *