France Victimes 65 informe et soutient les victimes d’infractions pénales

FranceVictimes65France Victimes 65, anciennement Aid’victimes, est membre de la fédération nationale France Victimes. L’association accueille les victimes d’infractions pénales (vol, atteinte aux biens ou à la personne, agression sexuelle, viol, accident de la circulation…). « Notre travail est d’informer les victimes sur leurs droits, de les accompagner et de les orienter. C’est un service gratuit et confidentiel. Nous sommes une équipe professionnelle composée de deux juristes, une psychologue et un intervenant socio-judiciaire », explique Pascale Simon, juriste. L’association ne remplace ni l’huissier ni l’avocat et ne se substitue ni à la justice ni aux services de police et gendarmerie.

Un service de médiation pénale

Le Procureur de la République confie à France Victimes 65 des médiations pénales. Il s’agit d’une mesure alternative aux poursuites en réponse à une infraction. « Depuis 2017, l’association s’implique dans la ‘’justice restaurative’’, qui consiste à organiser des rencontres entre victimes et auteurs d’infractions dans un cadre sécurisé et bienveillant. » L’association propose des stages de responsabilisation pour les auteurs de violences conjugales. Elle est référente du dispositif « Téléphone grave danger », dont l’attribution est décidée par le Procureur pour les victimes de violences conjugales ou de viols suite à une mesure d’éloignement prononcée par un tribunal.

 France Victimes 65 a déjà reçu des Tookets issus des programmes du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne par le passé. Ils complètent son fonctionnement dont le financement est assuré par le Ministère de la justice, la Mairie de Tarbes et la Préfecture des Hautes-Pyrénées.

Catégories : Associations
Cette entrée a été publiée dans Associations. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *