Avec Capp Glisse, Handicap et ski, c’est possible !

LOGO-CAPP-GLISSECapp Glisse Tarbes 65 n’existe officiellement que depuis début 2014, mais est en activité depuis 2003 et est affiliée à la FSGT (Fédération Sportive et Gymnique du Travail). « Au départ, ce sont des agents EDF qui ont eu l’idée de monter ce projet d’accompagnement pour les personnes handicapées qui n’ont pas habituellement accès aux pistes de ski, grâce à une première équipe de 4 pilotes de fauteuils biskis. Photo0017Aujourd’hui, nous sommes une trentaine « , décrit Gérard Woussen, le président de cette association pyrénéenne basée sur Luz Ardiden. « Tout est parti d’un ami bordelais qui est allé assister à un forum du handicap et qui a découvert cette activité. Nous étions un groupe de skieurs et avons eu envie d’essayer « .

Un Plaisir partagé

DSCF1101Et c’est ainsi que dix ans après, l’an dernier, la structure a accompagné 81 personnes handicapées, soit 26 sorties sur 36 de prévues. « Conditions météorologiques obligent! Il faut que la sortie reste un plaisir partagé pour le binôme qui la pratique « .
Les sorties sont d’ailleurs très attendues par les personnes handicapées. « Nous sommes au contact de polyhandicapés et des handicaps mentaux « , reprend M. Woussen. « Toute notre action est basé sur le partage, l’échange, le respect, la solidarité, la convivialité. On prend les bénéficiaires au pied des pistes et on passe toute la journée ensemble. C’est un vrai plaisir partagé et tout le monde s’y retrouve. « 

Des Tookets pour réduire les coûts pour les assos

P1030158_redimensionnerChaque année, 4 à 5 pilotes sont formés dans les rangs de la structure. Pour être pilote de fauteuil biski, il faut avoir un bon niveau dans la discipline (descendre une piste rouge avec aisance) et une bonne confiance en soi…
En 2014, Capp Glisse Tarbes 65 souhaite nouer des partenariats avec une dizaine d’associations travaillant autour du handicap et former de nouveaux pilotes pour d’autres massifs, afin de se développer ailleurs que dans les Pyrénées. C’est pour financer cela qu’elle recherche de nouveaux mécènes. Les Tookets pourraient quant à eux servir à réduire le coût de l’activité (remontées mécaniques, matériel, formation…) pour les assos de bénéficiaires.

Catégories : Associations
Ce contenu a été publié dans Associations. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *